Compte-rendu de la journée du 23 mai 2017

Quelles nouveautés ?

La journée du 23 mai 2017 a été très fructueuse et a attiré de nouveaux membres.

Sur le modèle des deux premières journées, la matinée a été consacrée à une remise à niveau technique animée par Maïté Recasens et l’après-midi à plusieurs débats auxquels se sont joints quelques professeurs d’Histoire moderne et de nombreux étudiants, élèves de Master (en Histoire, Histoire de l’Art ou encore Ingénierie de l’Information Numérique) ainsi que doctorants (en Histoire médiévale, moderne ou contemporaine). Le nombre de contributeurs et contributrices à ZôToulouse a progressé, passant de 20 à 28 participants. De nouvelles notices ont été versées lors de la matinée de remise à niveau, permettant à la bibliothèque du projet de s’élever à environ 400 notices. L’après-midi, les débats ont permis de faire le point sur plusieurs éléments.

En ce qui concerne l’architecture du classement des notices, une nouvelle catégorie pour l’histoire militaire a été créée. L’histoire de l’art, autre nouveauté, est pour l’instant regroupée avec l’histoire urbaine.

Une réflexion sur le cadre chrono-géographique s’est par ailleurs imposée. Le projet reste centré sur le midi toulousain défini comme l’aire d’influence de Toulouse, mais la question s’est posée de son élargissement à l’Occitanie dans ses limites actuelles pour des périodes plus anciennes. Le débat reste ouvert, nous nous proposons de faire appel à des géographes et cartographes pour déterminer l’aire géographique à couvrir. Enfin, les bornes chronologiques ont été questionnées avec l’ouverture du projet aux médiévistes.

 

Nous tenons à remercier l’ensemble des participants, autant étudiants que professeurs !

Chers membres ou futurs participants, vos notices sont les bienvenues !


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.